Search by category:
  • Aucune catégorie

Une chose que rapporte l’expérience par rapport à une simple connaissance des règles n’est pas vraiment ce que peut éprouver un débutant, c’est de pouvoir discerner les bonnes mains des fausses bonnes mains. Ces véritables fausses amies du poker, sont dévastatrices, bien que pour les débutants que pour les joueurs expérimentés : elles paraissent fortes, l’air bonnes…  Mais plus dangereuses. Nous allons voir les cinq mains les plus piégeurs du poker, ou il faut apprendre à vous méfier, et qu’il faudra apprendre à jouer.

Le Poker et les combinaisonsAs-Valet:

Ceux qui sont  dans l’apprentissage du Poker, ceci est un petit conseil pour vous, et il vous épargnera bien des déceptions et vous fera économiser pas mal d’argent : As-Valet n’est pas une amie ! As-Valet ce n’est pas une main forte… ce n’est même pas vraiment une bonne main.

Cela peut être excitant de découvrir ces deux cartes, et de les voir dans des combinaisons exceptionnelles, vous devez considérer As -Valet comme une main à capacité plutôt faible, et choisir une main As-Roi, qui est plus certain.

Roi-Dix:

Cela pourrait être la “traîtresse”. Si vous savez combien de joueurs on cru faire un gros coup avec cette main… et il y ont laisser leurs dents
Il faut donc se méfier de cette main comme de la peste…..

Si vous décidez de suivre avec cette main, vous aurez dix fois plus de chance de voir un cheval voler dans le ciel et de remporter le pot. J’exagère légèrement, mais cette main vous mènera souvent dans des situations dangereuses, vous exposant un maximum, et c’est là où vous perdrez la plupart du temps.

Si le flop n’est pas exceptionnel, vous allez dans en milieu hostile…Le flop  va vous donner une paire de Roi, vous vous exposez à une autre paire de Roi avec un kicker qui est plus fort que vous. Car kicker dix est très moyen. L’hypothèse que vous auriez qu’une paire de 10 au flop, disons  franchement : au flop une paire de 10, à moins d’être avec un minimum d’adversaires en face (1 ou 2 grand max,) c’est comme si vous n’aviez rien du tout. C’est faible même pas très bien: là vous êtes exposé, vous prenez un risque de subir si vos adversaires ont pris plus gros et s’ils vous relancent.

Lorsque vous touchez deux paires, KK 1010, c’est déjà mieux (mais prudence !) Avec K 10 sur la table, vous pouvez vous heurter à une suite.

Ne perdez donc pas ce risque lorsque vous déciderez de payer pour tenter de toucher votre full.

La pire erreur que font les débutants, c’est celle de se dire “K10 sa serait dommage de coucher ça ! donc ils payent pour aller voir la turn, et ils pensent qu’ils auront de la chance ! ». Et le pire c’est qu’ils aient du “bol” et qu’ils touchent un K ou 10 à la Turn, et qu’ils ont une paire de K faiblarde ou une 10 10 nulle et avec ceci ils se sentent imbattables… Tandis que les autres joueurs plus avisés ont surement payé pour aller à la Turn en ayant sûrement amélioré leur main au flop.

Roi-Valet:

Roi-Dix ont les même risques, mais sont moins important, le valet étant déjà un peu moins nul…

Encore là, si vous suivez avec deux paires, vous devez vous méfier des suites, avec une paire, vous pouvez être exposé à une carte kicker beaucoup plus forte.
Il vaut mieux se coucher avec cette main lorsque le flop n’est pas favorable.


Paire de Valet :

Dit : Jacky-Joe pour les intimes, est la deuxième main la plus difficile au poker à jouer et celle-ci  est une des 2 mains très piégeur.

Au poker bien que celle-ci soit une des cinq plus fortes, elle doit être jouée avec prudence sinon vous allez vous embarquer dans une aventure qui peut vous coûter assez cher. Avant le flop, c’est une main certaine qui est remportée pratiquement tout le temps. Mais c’est au flop que le piège peut se refermer : lorsqu’au flop vous n’avez pas réussi à transformer votre pocket pair JJ en un full ou un brelanl, il ne va vous rester qu’une paire assez basse !  C’est là que la grande majorité des joueurs se crachent : JJ est une paire assez moyenne au flop (vous avez une chance sur deux  qu’un joueur ait une paire supérieure à la vôtre) QQ, KK ou AA ? Et sans voir les probabilités qu’un joueur ait un brelan, un tirage ou alors une suite, et plus encore.

C’est une des championnes des mains piège, attirante mais assez dangereuses, pour les débutants et les confirmés. C’est l’une des mains qui coûte assez cher aux joueurs peu expérimentés ou alors quand ils sont assez fatigués pour réfléchir et prendre les bonnes décisions.

Conseil : lorsque vous recevez As-Dame normalement, une lumière doit s’allumer dans votre tête.

Avec une main comme celle-ci, vous allez peut-être tenter de jouer agressif et s’est autant risqué que lorsque vous aviez AK… juste que vous n’avez pas AK.

Par malheur, si vous vous vous retrouvez en face d’un joueur qui a KK ou AK, et même  AA… vous serez rôtie ….. Et le pire est que vous risquez de pas vous en rendre compte, et en misant pas mal pour faire du value bet, mais vous avez déjà perdu. Donc attention, vous devez être assez vigilant. Pour conclure,  je vous conseille de rester assez prudent dans vos décisions et de bien réfléchir avant d’agir !

Mais évidemment, ces cinq mains ne sont pas l’ensemble des situations  que vous risquez de rencontrer lors d’une partie. Jouer avec prudence, et surtout sans précipitation ; C’est   toujours celui qui prend les meilleures décisions au poker qui en sort gagnant.

Poker en Ligne

PokerStars lance l’ Americas Cup of Poker :

PokerStars, le plus grand site de poker en ligne, a dévoilé la Coupe de l’America de Poker, ce qui porte les joueurs de 13 pays de l’hémisphère occidental pour faire la bataille. Le gain est une cagnotte de 250,000 dollars. Les joueurs des États-Unis, du Mexique, l’Équateur, de l’Espagne, du Canada, de Colombie, d’Uruguay, du Chili, du Venezuela, du Pérou,du Costa Rica, du Brésil,de l’Argentine et du Paraguay se prennent dans le jeu dans le cadre du quart de millions de dollars de l’Americas Cup of Poker. Ce tournoi est un hybride de vivre et de poker en ligne. Au bout, huit équipes vont se rendre à une station de ski à Bariloche, située en Argentine. Le texte est disponible sur le site PokerStars, «C’est le voyage d’une vie qui vous donne la chance d’explorer l’Amérique du Sud ainsi que les plus belles régions, et de jouer au poker pour de l’argent et la gloire de votre pays, alors que vous êtes là ». Bariloche est la porte d’entrée de la montagne de passage au Chili. Les 13 pays participants ont été divisés en quatre groupes, marqués de A, B, C et D. Les États-Unis, le Mexique et l’Équateur sont dans le groupe A de bataille. Le Canada, la Colombie et l’Uruguay seront en compétition dans le groupe B. Le Chili, le Venezuela, le Pérou et le Costa Rica seront le feutre dans le groupe C. Le Brésil, l’Argentine, le Paraguay seront dans le groupe D. Chaque groupe comprend un des joueurs du pays, qui seront déterminé par la nationalité des lauréats freeroll Juillet du 24, 25 et 26. Les pays de chaque groupe vont faire une bataille quotidienne et gratuite, de 0,20 $ buy-in  et de 0,50 $ buy-in au tournois. Un total de trois cycles pour jouer: du 27 Juillet au 2 août du 9 août au 10 et 16 août. Les joueurs qui atteignent le Top 100 dans chaque tournoi recevront des points pour leur pays et les deux pays avec le plus grand nombre de victoires dans chaque groupe seront qualifiés pour la finale de l’Argentine. Les joueurs avec les cinq point qui correspondent à partir de chaque pays fera le séjour, avec le prix à gagner. Et chacun d’entre eux repartira équitablement entre les finalistes de chaque pays :
• Première place : 100,000 dollars.

  • 2ème : place : 60.000 dollars.
  • 3ème : place : 30.000 
dollars.
  • 4ème : place : 20.000 dollars.
  • 5ème : place : 10.000 dollars.
  • 6ème place : 10.000 dollars.
  • 7ème place : 10.000 dollars.
  • 8ème place : 10.000 dollars.

Pour les pays, le joueur qui aura gagné la qualification freeroll sera automatiquement à la tête de leur pays, Bariloche doit définir l’un des deux meilleurs du groupe, le point quatre salariés se joindront à eux. En effet, un membre de Team PokerStars Pro sera ajouté à chaque équipe de l’Argentine afin de renforcer le niveau. Les membres du Team PokerStars Pro Coupe de l’America à partir de pays autres que les États-Unis incluent JC « PrtyPSux » Alvarado du Mexique, Leo Fernandez de l’Argentine, Maridu Mayrinck du Brésil, le World Poker Tour Bellagio Cup V vainqueur Alexandre Gomes du Brésil, Andre Akkari du Brésil et Humberto Brenes du Costa Rica.

Voici les Round 1 match-ups « de l’America’s Cup of Poker, qui se jouera à partir du 27 Juillet au 2 août :
• Groupe A : Les États-Unis contre l’Equateur, Mexique vs Wild Card.
• Groupe B: Le Canada contre l’Uruguay Columbia versus Wild Card.
• Groupe C: Le Chili contre le Venezuela, Pérou contre le Costa Rica
• Groupe D: Le Brésil contre le Paraguay, Argentine vs Wild Card.

Première place dans un freeroll quotidien, prix : 600 points à un seul joueur. Gagner un tournoi de  0.20$ dans les résultats 1500 points, tandis que les champions de chaque événement 0,50$ recevrons 3000 points. Le dernier événement de Bariloche est provisoirement prévu du 4 au 6 Septembre et sera filmé pour la télévision. Les joueurs des plusieurs pays seront affectés à la nation que leur compte PokerStars et enregistré. A partir du 27 Juillet, le quotidien des tournois peuvent être visible sur ‘Tournoi’ du lobby PokerStars client, puis en cliquant sur ‘régional’.