Search by category:
  • Aucune catégorie

Poker, jouer et fonctionnement

Le But du jeu

Le poker est un jeu de combinaisons qui se joue avec des cartes et des jetons représentant  de l’argent. Le but du jeu est de gagner les jetons des autres joueurs.

Disposition

Les joueurs sont assis  autour d’une table. Un bouton désigne le donneur (celui-ci peut être  virtuel, si la table dispose d’un croupier). On y joue dans le sens des aiguilles d’une montre à partir du donneur.

Combinaisons de cartes :

La  main du joueur est toujours constituée de cinq cartes. Suivant les variantes, la main la plus forte l’emporte ou la main la plus faible ou la main la plus forte et la main la plus faible sont prises en compte.

Les Mises forcées :

Avant de toucher aux cartes,  les joueurs doivent placer les mises forcées, qui sont de trois catégories : les blinds, les antes et le bring-in. Suivant la variante l’une ou l’autre est utilisée ou bien les deux.

Blinds :

Les blinds sont placées par les deux  joueurs à gauche du donneur, le premier pose la small blind ( la petite blind) et le deuxième pose le big blind  (la grosse blind). Les blinds autorisent à parler en dernier. S’il n’y a pas  de relance avant lui, le joueur au big blind a le droit de relancer. Certaines variantes autorisent l’option qui consiste pour le joueur placé à gauche du big blind à miser le double du big blind avant d’avoir reçu ses cartes et lui permet de parler en dernier lors du premier tour d’enchères.

Antes :

L’ante est une mise forcée placée par chaque joueur assis à la table. Elle ne peut pas modifier  l’ordre de parole.

Bring-in :

Le bring-in est une mise forcée utilisée dans les studs qui doit être posée par un joueur suivant certaines conditions (généralement celui qui a la carte ouverte la plus faible).

Jeu de cartes et d'argent, le Poker

Les enchères :

Les enchères vont déterminer la manière de chaque joueur, qui à son tour, est autorisé à miser une partie de ses jetons.

Voici trois autres façons de jouer au poker :    Le High, le low et le high/low  :

Il existe encore 3 autres  manières de comparer les mains des joueurs. Ces modes doivent être activés et connus  de tous les joueurs avant que le jeu ne commence.

Ces trois modes décrivent comment les mains des joueurs vont être comparées, on peut voir le  :

High : seulement  les plus fortes combinaisons comptent.

Low : seulement  les plus faibles combinaisons comptent.

Le high low : la main la plus forte  remporte la moitié du pot et la plus faible l’autre moitié (avec souvent certaines restrictions pour être valide).

C’est parfois utilisé en cash-game. Quand un joueur gagne un pot sans partage, il reçoit le bouton Kill. Si ce  joueur au tour suivant refait un scoop il deviendra le killer. Un killer doit miser au moins deux fois la grosse blind  même  s’il s’agit de petite ou de grosse blind. Le jeu se poursuit alors comme si les blinds étaient doublées. Cette règle tombe dès que le killer remporte le pot. Parfois, on ajoute des conditions, un exemple : un montant minimum du pot pour activer le mode kill. Parfois, il arrive que le killer ait le droit de parler en dernier au premier tour d’enchères. On parle de Half-Kill quand on ne double pas la blind mais qu’on ne la multiple que de 1,5.

Le Look at two and kill

Cette option est utilisée en Lowball. Chacun des joueurs peut  alors activer ce mode après avoir reçu et regardé ses deux premières cartes. Alors Il reçoit  le bouton kill.

L’option

Particularité des casinos français: en cash-game, le joueur qui suivra la grosse blind peut avant d’avoir regardé ses cartes, prendre l’option, il doit alors miser le double de la grosse blind et sera le dernier à parler lors du premier tour d’enchère.

Les Variantes :

Le poker se joue sous forme de nombreuses variantes rassemblées en 3 grandes familles. Elles peuvent se différencier par le mode de distribution des cartes. Les cartes peuvent être communes à tous les joueurs ou privatives. Elles peuvent être fermées (visible de son propriétaire) ou ouvertes (visible de tous). On voit aussi la hauteur de jeu joué. Les mains gagnantes  peuvent être hautes (high), basses (low) ou les deux (high/low). Dans certaines variantes où l’on joue les mains hautes et basses, des conditions sont imposées sur les mains basses.  Exemple: la main d’un joueur ne peut  pas contenir de cartes au-dessus de huit ou alors les as ne peuvent compter qu’en carte haute.