Search by category:
  • Aucune catégorie

Le Black jack est fait grâce à un As et une bûche (carte qui a  pour valeur 10, donc 10, J, Q ou K). Par contre , si un  joueur atteint le point 21 en 3 cartes ou plus, on compte alors  le point 21 et non pas Black jack. Au début , le croupier distribue une carte  visible à chaque joueur  puis tire une carte invisible également pour lui. Il tire alors pour chacun une seconde carte visible et tire une seconde carte cachée pour lui (Black jack américain).

Jeu de cartes BlackJack

Ensuite  il demande au premier joueur de la table (situé à sa gauche) l’option qu’il veut. Si le joueur désire une carte, alors  il doit l’annoncer en disant «Carte ! ». Le joueur peut demander autant de cartes qu’il le veut. Si après le tirage d’une carte, il  dépasse 21, il perd  toute sa mise et le croupier passe au joueur suivant. Par contre, s’il décide de s’arrêter, en disant  « Je reste » , le croupier passe également au joueur suivant.

Le croupier  va répéter cette opération jusqu’à ce que les joueurs soient servis.

Puis il joue pour lui d’après une règle simple et codifiée : La banque tire à 16,et  reste à 17. Vous l’avez compris, le croupier tire des cartes jusqu’à atteindre un point compris entre 17 et 21. S’il fait plus de 21 tous les joueurs qui sont restés gagnent et s’il fait son point, seulement  gagnent ceux ayant un point supérieur au sien (sans avoir sauté). Dans cette situation, le joueur remporte l’équivalent de sa mise. S’il y a égalité, le joueur garde sa mise mais n’empoche rien de plus.

Après la distribution des premières cartes, le joueur peut appliquer  d’autres possibilités du jeu:

L’assurance: Si la première carte du croupier est un As, le joueur a le choix  de s’assurer contre son Black jack. En bref, le joueur doit payer la moitié de sa mise initiale. Si le croupier fait un  Blackjack, alors le  joueur perd sa mise mais se voit payé son  assurance, donc bénéfice 0, perte 0. Mais Si le croupier ne fait pas Black jack, deux situations sont possibles :

1: le joueur gagne, donc il  perd son assurance mais empoche toujours l’équivalent de sa mise initiale ; bénéfice net : 1/2 de la mise initiale.

2: le joueur perd, alors il perd l’assurance et sa mise ;perte : 1,5 fois la mise initiale.

Le Split:  Quand un  joueur obtient deuc cartes de mêmes valeur, il est possible de séparer ces deux cartes afin de jouer avec deux  jeux. Mais Pour cela, il doit mettre  la même mise que celle qu’il a misée au départ. Une fois les jeux séparés, le joueur joue chaque main de la même façon qu’une main simple. Alors si il gagne sur les deux jeux, il aura alors fait  une pierre deux coups  (deux gains en un coup). Si un  joueur perd sur un jeu, il ne gagne pas et ne perd rien. Enfin, s’il  perd sur les deux  jeux, il aura alors perdu deux fois en un coup. A remarquer que si suite à une séparation, le joueur a une troisième carte de même valeur  (sur le premier ou deuxième tableau), il peut alors  à nouveau les séparer et puis  jouer sur trois tableaux. Dans les casinos français il n’est pas possible de jouer sur plus de trois tableaux.

Une règle particulière concernant  la séparation de deux as : en séparant deux as, un  joueur ne peut plus recevoir qu’une seule carte pour chacun des tableaux.

Doubler: Après avoir reçu les  deux cartes, le joueur peut choisir de doubler sa mise. La seule condition est  de ne recevoir que une carte après cela.

Exemple : après la donne, j’ai eut 11 (8 et 3). Le croupier, lui,  a une carte faible, 6 par ex. Je choisis de doubler ma mise et je reçois une bûche. Je me trouve avec le point 21 (et non Black jack) alors que le croupier a très peu de chances de faire son point.

Au Black jack américain, un joueur double face cachée (doubling down), c’est quand  la carte qu’il reçoit après avoir doublé est distribuée face cachée. Alors il ne la voit qu’une fois le jeu du croupier terminé.

-Jusqu’à une période récente, il était possible de doubler que si le score des 2 première cartes était 9, 10 ou 11. Dans les casinos français, cette règle a été arrêtée, et maintenant il est désormais possible de doubler avec n’importe quel score.

-Les  parties du black jack oppose tous les joueurs contre la banque. Le but  du jeu est de se rapprocher  ou de faire un  21 sans les dépasser. Dès que le joueur dépasse 21 on dit qu’il « saute » ou  bien qu’il « crève », aussitôt, il perd sa mise initiale. La valeur des cartes est :

de 2 à 10 = valeur nominale de la carte ;     Chaque figure = 10 points ;        l’As = 1 ou 11 (au choix)

Le matériel pour jouer au BlackJack jeu de cartes

Le matériel :

La Table de Black jack comporte différents éléments :

La banque, est  juste devant le croupier, est minutieusement fermée, et comptée par le croupier sous l’œil autoritaire du chef de salle. La banque contient les jetons destinés au paiement des joueurs.

Le sabot est une boîte en plastique dans laquelle est introduit l’ensemble des cartes,  qui permet au croupier une distribution rapide et fluide.

Le rack de défausse: Ce rack est conçu pour mettre les cartes jouées au fil du jeu.

La fente à pourboires: elle reste souvent quasi-vide.

La table de Black jack est marquée de sept cases appelées spots, et les joueurs placent leurs mises. Le croupier distribue les cartes devant les cases respectives à chaque joueur.

La  Stratégie de base :

Le Black jack, comparé à d’autres jeux, dépend également du choix d’un joueur, qui peut réduire l’avantage du casino, en jouant avec la stratégie de base. Cette stratégie détermine quand on peut  tirer une carte, mais également quand s’arrêter. Aussi, elle détermine lorsqu’il est préférable de doubler la mise ou de séparer deux cartes égales.

Cette stratégie se base essentiellement  sur une comparaison entre les cartes du joueur et la carte visible du croupier.  Toutefois, il existe des variations dans cette stratégie de base, dépendant des règles utilisées par la maison puis du nombre de jeux de cartes utilisés. Ils sont néanmoins appliqués avec les règles communes dans les casinos américains contenant 6 à 8 jeux de cartes ; ex:  Las Vegas.

Carte visible du croupier (Blackjack Europe)

  • 1 : Ils sont extrapolés d’après une stratégie de jeu américaine où est utilisée une holecard = le croupier se sert une carte face cachée en plus de sa seule carte visible. Cette règle n’est pas utilisée en Europe,  donc cela change des paramètres de décisions.
  • 2 : Une autre différence notable est le croupier qui  reste généralement à 17 soft (As + 6  en France), mais ces règles ne sont pas appliquées partout.
  • 3 : D’autres différences concernent  le nombre de Split, la possibilité de doubler avec split et puis le nombre de points requis pour pouvoir doubler sa mise (en France généralement 9, 10 et 11).

Chacune de ces règles a pour effet de modifier la stratégie de tirage basique.

Des tableaux de tirage mieux appropriés aux règles européennes sont disponibles sur le web. Pour les puristes, on peut peaufiner davantage avec des générateurs de tableaux.